Le Sabre du mal 1966

Japon 1860. Les samouraïs savent que leur caste va bientôt disparaître. Certains, comme Shimada, se concentrent sur l'enseignement de la " voie du sabre ". D'autres intriguent entre partisans de l'Empereur et nostalgiques du Shogun. Les autres se replient sur eux-mêmes, refusant la réalité, et se réfugient dans l'ultra-violence, le nihilisme absolu. C'est le cas du maître dévoyé Ryunosuke Tsukue. Sa botte secrète, la garde " Silence et Regard calme " le transforme en sabreur invincible. Tsukue assassine froidement le grand-père de la douce Omatsu. Lorsqu'il donne son accord pour un match d'exhibition dans son ancienne école d'escrime, la femme de son adversaire, connaissant sa réputation de guerrier imbattable et sanguinaire, le supplie de perdre délibérément le combat, offrant sa vertu en compensation. Ryunosuke accepte son offre mais tue le mari pendant le match...

Les nouvelles aventures des Tortues Ninja Le sabre de Yurikawa

Les Tortues Ninja sont quatre petites tortues qui deviennent humanoïdes, suite à un contact avec une étrange substance chimique rose, le mutagène. Splinter, un maître en arts martiaux transformé en rat suite à une mutation similaire, va les accueillir dans les égouts de la ville de New-York et leur enseigner le Ninjutsu, l'art des ninjas. Ils vont ensuite faire la rencontre d'une journaliste nommée April O'Neil, qui va les aider à lutter contre la bande de Shredder, un méchant qui se cache derrière un masque de fer. C'est Splinter qui donne leurs noms aux quatre tortues, d'après les noms de peintres de la Renaissance. On les reconnaît facilement à la couleur de leur masque et de leur bandeau. Chaque tortue maîtrise également une arme qui lui est propre. 2 aventures délirantes - Le sabre de Yurikawa - Donatello recycle

Le Sabre 1964

Jiro Kokubu a été élu capitaine du club de Kendo de son université. Son objectif : remporter le prochain tournoi inter-universitaire. Sa méthode : imposer à son corps une discipline de fer et ne vivre que pour la victoire. Le cadet du club, Mibu, admire la vie spartiate de Kokubu et voit en lui un mentor. Mais le vétéran Kagawa critique l'intransigeance et l'idéalisme du capitaine. Pour lui, le kendo peut s'accommoder d'une vie sociale normale. Il affirme que l'ascèse de Kokubu est une imposture. Alors que le tournoi approche, la rivalité entre les deux hommes va tourner au drame…

Baby Cart vol.1 : Le sabre de la vengeance 2003

Japon féodal, ère Edo : Ittô Ogami est le bourreau officiel du Shôgun. Cette fonction, convoitée par tous les maîtres d'armes de la cour, consiste à décapiter les suzerains vassaux condamnés, pour rébellion, au hara-kiri. Elle procure le privilège d'arborer le blason du Shôgun, d'être admis à ses audiences personnelles., Retsudô Yagyû, maître d'armes assoiffé de pouvoir, compte bien récupérer pour son compte ce poste prestigieux... Un jour, Ogami est accusé à tort par Retsudô de comploter contre le Shôgun. Déchu de ses titres, condamné à se faire hara-kiri, il choisit de fuir avec son fils. Conscient que cette affaire, si elle s'ébruitait, porterait atteinte à la légitimité de son pouvoir, le Shôgun ordonne secrètement à Retsudô, à son clan de redoutables ninjas d'éliminer au plus vite Ittô Ogami. Devenu tueur à gages sous le nom du Loup à l'enfant, l'ancien bourreau du Shôgun n'a plus qu'une raison de vivre : se venger de Retsudô, prouver son innocence...

Les Dents de sabre 2005

Niles Green, le directeur d'un parc à thème décide d'y introduire des tigres à dents de sabre, mais tout ne va pas se passer comme il le désire.

Le Sabre Infernal 2004

Interrompus en plein duel nocturne, un redoutable épéiste et son rival s'associent pour contrecarrer les plans d'un certain monsieur Yu. L'objectif de ce dernier : mettre la main sur une puissante arme, à la réputation aussi mystérieuse que terrifiante, pour régner sur le Monde des Arts Martiaux. Désirant damer le pion à cet être maléfique et sa horde de tueurs professionnels, les deux héros se mettent également en quête de la précieuse relique. Une mission qui ne sera pas de tout repos...